Zoroastrisme: la signification du monde et vers une theodicée

January 24, 2017 – 5:05 pm

Il y a donc trois époques dans l’histoire du monde créé. D’abord, il y avait une création (le Bundahišn), e après le monde était parfait; puis, suivant l’attaque par Angra Mainyu, il y a l’époque présent du Gum?zišn, qui est caractérisée par un mélange du bien et du mal; enfin, après le  Frašo Kereti – la rénovation ou la guérison du monde – il y aura l’époque de Wizarišn, ou ‘Séparation’, dans laquelle le monde sera encore parfait, et cela  va être la fin de l’histoire. 

Là, nous voyons quelque chose de nouveau pour une religion: l’histoire du monde, ou plutôt, l’histoire de l’homme dans le monde, a un début, un milieu, et une fin. Jusqu’en ce moment, dans toutes les religions, on croyait que la situation présente de l’homme va continuer sans changement dans le futur. Par conséquent, l’histoire du monde et la vie d’homme ont un sens et une raison d’être. L’histoire de jadis n’était qu’une série des faits tout à fait sans importance; par contre, l’histoire est devenue maintenant un conte avec une signification fondamentale pour l’homme.

Et qu’est-ce qu’est la signification du monde et de l’homme? L’homme se trouve allié avec le Dieu dans un grand projet: la création d’un monde plus parfait que c’est possible pour Dieu de le créer sans son aide. Le monde qui a été créé par Dieu était presque vide – par exemple, il y avait une seule bête (la vache), et une seule plante (l’haoma), et un seul homme (Gayomaretan). Le monde après la guérison sera plein des animaux, des plantes, et des gens – et cela sera mieux qu’avant. De plus, l’effort d’améliorer le monde est au même temps un processus d’améliorer les âmes des personnes dans le monde. Nous avons ici, peut-être, l’origine d’une théodicée qui est liée chez nous au nom du Saint Irénée de Lyon, et une réponse à la question ‘pourquoi  est-ce qu’il y a du mal dans un monde créé par un bon dieu?’

Tags:

Post a Comment